Exercices utiles contre l’aggravation du Hallux-valgus

Valgus

L’hallux-valgus connu familièrement comme oignon est la déviation vers l’extérieur du premier orteil, le gros orteil. En effet, il s’agit d’une déformation du gros orteil très courante chez les adultes, plus prononcée chez les femmes et de plus de 40 ans, bien qu’elle puisse apparaître chez les personnes plus jeunes. Cette déviation a différentes causes : d’une part il y a la cause génétique, l’héritage que vos pères et mères vous laissent, mais il y a aussi d’autres facteurs sur lesquels il est possible d’agir, grâce à des mesures telles que l’utilisation de chaussures appropriées, la réalisation d’exercices pour prendre soin des pieds et l’utilisation d’éléments de contrôle si nécessaire. À travers cet article, vous allez apprendre à participer activement au traitement de votre oignon ou de votre hallux-valgus, en effectuant des exercices, des auto-massages et des étirements d’articulations qui ne pourront pas corriger complètement la déviation, mais qui auront la capacité de réduire les symptômes et de ralentir sa progression et son apparition.

Auto-massage et mobilisation pour l’Hallux-Valgus ou “Oignon”

Avec cet auto-massage et cette mobilisation, il s’agira d’obtenir deux choses :

– D’une part une détente articulaire par la traction des orteils et la correction articulaire, qui selon le degré d’oignon ou d’hallux-valgus permettra de ralentir la progression ou de réduire les symptômes de cette pathologie.

– D’autre part, la mobilisation des métatarses permettra de détendre les muscles intrinsèques des orteils et du fascia plantaire. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les exercices hallux valgus, faites un tour sur le site Epitact.

Recréer l’arc antérieur du pied, séparer les orteils

L’une des causes de l’hallux valgus est, comme on l’a déjà mentionné, la chute de la voûte transversale des métatarses ; dans cette chute, se trouvent généralement les deuxième et troisième orteils qui tombent. Avec cet exercice, on incite à une “remontée” de ces orteils et on détend également les muscles des métatarses en recréant la voûte et en permettant au premier orteil une meilleure position même momentanément. Cela permet de soulager les symptômes et de ralentir la progression de l’oignon.

Étirement des muscles du mollet, recréation de l’arc antérieur et séparation des orteils

Les mollets et le soléaire sont des muscles de l’arrière de la jambe. Ils sont essentiels pour marcher, courir et sauter, mais sont aussi étroitement liés à la semelle et aux orteils. Un mollet raccourci par exemple, peut faire que votre appui initial sur le sol ne soit pas aussi correct et qu’au lieu d’être effectué avec l’extérieur du talon, il soit effectué plus vers les métatarses qui peuvent être surchargés. Dans cet exercice, il s’agit de réaliser deux stratégies utiles : d’une part, vous étirez et détendez les mollets et, d’autre part, vous séparez les orteils en détendant et en étirant les muscles de ces derniers. Vous avez sûrement déjà entendu des gens dans votre environnement parler de cette douleur au premier orteil, qui rend impossible l’activité physique normale, qui limite le temps de mettre certaines chaussures et qui modifie la morphologie du pied et lui donne un air tordu et étrange. L’hallux-valgus est l’une des pathologies douloureuses les plus fréquentes que l’on observe le plus chez les adultes de sexe féminin. Mais grâce à tous ces exercices, vous voyez que vous pouvez jouer un rôle important dans le soin de vos pieds, en étant une partie active du soin et autant que possible le frein de l’oignon.


Comment s’habituer au tapis de massage à pics (clous)
Reflexo-Thérapie par Stimulation Mécanique de la Peau